audrey_boutyousse

POUR LA SCOLARISATION
ET L'APPRENTISSAGE
des enfants

Slider

NOTRE MISSION
sur le terrain

Notre mission est de permettre à des enfants issus de familles nomades d’accéder à l’école dans de bonnes conditions afin de choisir leur avenir. Peu d’adultes de la région de Faija ont suivi une éducation. La principale source de revenu des villages est la culture de la pastèque qui demande beaucoup d’eau est extrêmement temporaire.

Notre engagement ne s’arrête pas aux portes de l’école. Dans les années à venir, nous souhaitons suivre ces enfants, garçons et filles, afin de les aider à aller au collège, au lycée et à apprendre un métier.

Notre mission est d’aider les femmes qui ont perdu leurs maris et qui n’ont pas été à l’école et n’ont jamais travaillé à subvenir seules à leur besoin.

Notre mission est simple : Nous ne sommes que le catalyseur qui permettra à ceux qui le souhaitent et s’en donnent les moyens de choisir leur avenir.

Notre mission est éducative, solidaire et citoyenne. Un petit geste pour vous un grand pas pour les enfants du désert.

LE PROGRAMME
des actions futures

Créer un atelier de couture

Nous allons créer un atelier de couture à Zagora. ll sera mis à la disposition de femmes qui pourront confectionner des vêtements pour leurs familles ou pour les vendre.

Un équipement informatique pour l’école

Nous souhaitons équiper l’école d’une vingtaine d’ordinateur et d’un vidéoprojecteur afin de faciliter l’accès aux apprentissages. Cette installation viendra compléter la création de la bibliothèque.

L’eau pour tous

Nous étudions le moyen de forer des puits efficacement afin que toutes les familles du village aient accès à l’eau. Aujourd’hui 2 habitation sur 20 ont accès à cette ressource vitale.

LES ENFANTS
du désert

Il y a 40 ans, les familles de la région de Faija étaient encore des nomades. Ils vivaient de l’élevage de chèvres, moutons et dromadaires. Les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles en raison de l’avancée du désert. Ils ont de plus en plus de mal à trouver de la nourriture pour les troupeaux et de nombreuses familles se sédentarisent.

C’est le cas des enfants de Boutyousse et Faija. Ces deux villages sont peuplés d’anciens nomades et d’enfants de nomades. Ils ont gardé de la vie nomade le besoin d’espace. Les maisons sont toutes éloignées les unes des autres de plusieurs kilomètres. C’est la raison pour laquelle les enfants doivent marcher plusieurs heures par jour pour rejoindre l’école.

Aujourd’hui la plupart des enfants vont à l’école, mais çà n’a pas été le cas de tous leurs parents. Pour eux, l’école est le symbole de l’avenir.

LE MOT de la présidente

Alors que je marchais dans le désert en 1999, des enfants sortis de nulle part m’ont accompagnée à leur école. Ils n’avaient pour travailler qu’une ardoise et un bout de craie. Cette rencontre m’a marquée pour la vie. 20 ans plus tard la situation a peu changé. J’ai rencontré un coureur au grand cœur qui voulait œuvrer pour aider les enfants de sa région. J’ai décidé d’agir, enfin, et nous avons créé l’association Lettres du Désert.

SPORT SOLIDAIRE,
le marathon des sables

Aujourd’hui, trois grands coureurs marocains s’engagent à nos côtés : deux hommes et une femme.

Ils portent haut les couleurs de l’association lors de différentes courses internationales et sont actifs auprès des enfants de l’école de Faija : ils organisent des petites courses et viennent partager leurs expériences. Leur objectif est de transmettre leur passion et leur savoir tout en permettant aux jeunes de rêver. Ces trois athlètes aux grands coeurs ont fait de la course, à la fois une passion, un art de vivre et un métier.Les conditions sanitaires ont reporté deux fois déjà le Marathon des Sables 2019. Nous

aurons une équipe lors de la prochine édition. Elle sera internationale et composée de 6 athlètes dont vous découvrirez bientôt les portraits sur notre page facebook.

Cette course est un ultra-marathon de 250 kms environ. Elle se court dans le sud marocain depuis 35 ans. Elle est composée de 6 étapes que les coureurs parcourent en autosuffisance alimentaire et avec l’obligation pour les coureurs de porter leur équipement (nourriture et matériel obligatoire).

Tous ces coureurs sont extraordinaires et engagés. Ils donnent volontiers de leur temps pour venir aider les enfants, partager leur expérience, courir avec eux et soutenir l’association.

2ème du dernier MDS, Aziza est un exemple pour les jeunes filles de son pays. C’est une battante qui court chaque course pour défendre les couleurs du Maroc, mais également pour être un modèle pour toutes les jeunes sportives. Etre présente au côté de l’association Lettres du Désert est un moyen concret d’action auprès des enfants et en particulier des jeunes filles.

8ème du dernier MDS. Cet homme de cœur né à Zagora est l’un des fondateurs de l’association. Homme de parole et de confiance, il est notre lien indispensable entre la France et Maroc. Son soutien et son appui logistique sont essentiels à nos actions. Quand il ne court pas, il est guide officiel au Maroc et organisateur de voyages.

Sa motivation : aider les enfants qui habitent dans le désert, soutenir les gens de son pays et de sa région.

3ème du dernier MDS. Cet homme s’est mis à courir par hasard il y a 3 ans quand il s’est lancé sur la Trans Atlas Marathon. La course est devenue un besoin vital. Pouvoir aider les enfants de son pays grâce à la course est un honneur pour lui. Il est heureux de pouvoir leur offrir quelque chose d’important pour leur avenir grâce à ce qu’il sait faire : courir.

REJOINDRE
l’association

Ce sont vos dons en nature et en numéraire qui rendent possibles chacune de nos actions. Pour que nos actions soient possibles, nous avons besoin de l’aide de chacun.
Nous avons besoin de fournitures scolaires, de dons, mais aussi de visibilité. Parler de nous, partager votre expérience, nous faire connaitre, c’est permettre à un enfant d’étudier dans de bonnes conditions.
Toutes les aides sont les bienvenues, qu’elles viennent de particuliers, d’entreprises, de fondations, de sportifs, de célébrités ou d’enfants… Aider les autres commence par un geste simple : donnez un peu de soi. Un clic, un don pour l’avenir des enfants du désert.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour me permettre de me recontacter, pour m’envoyer la newsletter dans le cadre de la relation commerciale qui déroule de cette prise de contact.

14 + 8 =