Du pain pour tous et un revenu pour les plus démunis…

 En octobre 2020, nous avons fait le constat d’une situation alarmante pour les personnes les moins fortunées de Zagora. En effet, cette région qui vit principalement du tourisme, a été touchée de plein fouet par la crise sanitaire et la fermeture des frontières.

Les jeunes femmes vivant seules avec leurs enfants sont les plus impactées. Nous avons donc décidé de les aider. L’association Lettres du Désert a créé un atelier de boulangerie et pâtisserie qui assurera un revenu quotidien à ces femmes.

Nous sommes soutenus dans ce projet par l’Association locale El Baraka qui assure le suivi logistique ainsi que l’organisation du travail, avec les femmes.

Le Youtuber Mac Fly s’est associé à ce projet et permis de collecter les 2/3 de la somme nécessaire.

Les travaux qui ont commencé début novembre sont aujourd’hui terminés. Les femmes fabriqueront du pain traditionnel qui sera préparé dans des fours en terre, cuit au feu de bois sur les cailloux. C’est le pain « tafernout ».

Elles ont également à leur disposition un four à gaz pour la pâtisserie. Le pain sera vendu sur place et livré dans Zagora. Un triporteur permettra ces livraisons ainsi que le transport des matériaux.

Dès la semaine prochaine, une personne viendra former les femmes qui travailleront à l’atelier.

Notre association a pris en charge tous les travaux ainsi que le matériel, les loyers et la matière première. Les femmes se partageront la totalité des recettes.

Lors de l’ouverture des frontières, nous espérons pouvoir accueillir des touristes dans l’espace salon de thé ainsi que leur proposer de petits ateliers pour apprendre à préparer le pain traditionnel marocain.